• Benoit PitrePhotographie

La complicité

Mis à jour : il y a 5 jours

L’amour c’est le partage d’une vie.

L’amour c’est le sacrifice de ne plus vivre pour soi-même.

Danser sur les mêmes notes.

Parfois le tempo change, il ralentit, il accélère, il s’arrête, comme la passion d’un cœur.

La vie ne nous épargne pas toujours.


Le mariage n’est pas un long fleuve tranquille où tout est beau et merveilleux.

C’est justement dans ces moments où l’un tombe, que l’autre le relève.

Le mariage est un partenariat d’une vie, où les épreuves se combattent à deux.

J’ai appris certaines choses en observant les artistes/danseurs.

Chacun arrive avec son background, son expérience.

Il faut donc commencer par se parler et se comprendre, savoir se qui est possible et ce qui ne le sera pas.


Parfois on ne laisse pas le temps au partenaire de s’adapter à la pose.

La patience d’apprendre, tout en donnant ce que l’on a déjà. 

S’observer et essayer d'anticiper le mouvement de l’autre.

Cela ne se fera pas du premier coup, cela prendra du temps. Une clé ? La complicité.


Quand on n’a pas l’habitude d’être avec l’autre, il faut d’avantage communiquer jusqu’à qu’il n’y ai plus que le regard ou même la seul présence suffit pour se comprendre.


Vous savez, quand j’ai vu les portés de danse, je me suis dis qu’il fallait VRAIMENT avoir confiance dans son partenaire car la chute peut être extrêmement douloureuse.

Il arrive même que dans certaines positions, on entende craquer quelques articulations et cela peut être désagréable.

C’est souvent quand il y a un manque d’échauffement ou de pratique.

Alors on tombe et on recommence jusqu’à qu’on y arrive.

La complicité, avoir du fun dans toutes les situations à bêtises et même dans les plus difficiles.

A la fin on réussit à deux.


Un grand merci à Eléonore Guerineau et Paul Marque

Pour l’aide et l’interprétation de danse et l’émotion apportée.


Un grand merci à ceux qui on participé dans l’ombre.

Johan Marimoutou: pour les photos backstage.

Emmanuel Linel: pour cette vidéo.

Atelier Swan: pour our la légèreté de cette robe.

L’apieceur: l’élégance du costume.

Yuko: qui embellit notre mariée d’un coup de peigne.

Le colonel: qui nous a prêté un beau noeud pap...

Qui malheureusement n’a pas pu se retrouver sur toutes les photos (j’avais oublié la chemise ) 

Le château de baron: qui m’a donné l’occasion  de réaliser ce projet, dans un lieu rempli d’histoire.

Lindsey Stirling: Musique

Sans oublier la correctrice Orlane Déniel


Et vous qui allez regarder les photos 

Backstage photo par Johan

Video


11 vues

Benoît PITRE

Photographe Couple, Mariage, Danse Classique

Passion - Love - People

  • Facebook - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

© 2020 Benoit Pitre Photography | France & Worldwide